Tournée américaine en France avec Ultra-chômeur

Image

Stand-à-Colomiers

Notre stand à Colomiers le 14 novembre et le début d’une grande tournée américaine d’une douzaine de jours en France.

 

Colomiers-2

Je terminais d’arranger le stand quand quelqu’un me tapota sur l’épaule. C’était Erich Origen, l’auteur des Aventures d’Ultra-chômeur, invité par le festival de Colomiers. Il était déjà en costume prêt à se mettre au boulot ! Il était arrivé la veille de San Francisco et s’était cogné 9 heures de décalage horaire. Un véritable héros !

 

BDboum2

Étirement du matin avant de reprendre le boulot au festival BDboum de Blois le 21 novembre. A ce moment-là, nous étions déjà allés à Paris pour des dédicaces. Bref l’agenda était bien rempli.

 

Photographe-journaliste

Erich espérait rencontrer davantage de journalistes pour transmettre son message sur la situation socio-économique de son pays les États-unis. Il n’a pas hésité à endosser son costume d’Ultra-chômeur pour réaliser sa performance très sérieusement, dévoilant ainsi son militantisme antilibéral. Le deuxième soir à Colomiers, il devait retourner à son hôtel pour se changer. On avait convenu de se rejoindre dans le self-service asiatique réservé par l’organisation du festival. Sur place, il y avait beaucoup de monde et je ne le voyais pas jusqu’au moment où je le trouvais assis à une grande table très bien entouré. Il était tellement épuisé qu’il avait gardé son costume pour aller diner.

 

Erich-et-Grégoire

Erich Origen et le traducteur Grégoire Courtois se rencontrent enfin.

 

Équipe-de-choc

La dreamteam à la librairie Bulles en vrac de Paris le 20 novembre !

 

Erich-et-Korean

Date américaine : Eric Origen et Koren Shadmi lors de la dédicace à la librairie Rubrique à bulles de Paris le 19 novembre.

 

UC-d'équerre-2

Ultra-chômeur se remet à niveau.

 

UC-d'équerre-3

Tranquillement.

 

UC-d'équerre

Pour être enfin prêt !

 

Session d’enregistrement d’un extrait d’Alois Nebel

Image

Christian

Habituellement musicien de blues, Christian Tézénas lit un extrait du texte de la trilogie Alois Nebel.

 

Fabien et Sam

Fabien Cariou au saxophone et Samuel Bellanger à la contrebasse se sont amusés à créer toute l’ambiance musicale autour du texte particulier de Jaroslav Rudis en ayant les dessins de Jaromir 99 en tête. C’est donc toute cette atmosphère des Sudètes, du froid de ces collines enneigées et du caractère des personnages taraudé par la rudesse du climat glacé et austère qu’ils ont dû retranscrire.

 

Fabien et Samuel

Pour recréer cette ambiance froide, Fabien n’hésite pas à utiliser des pédales d’effet sur son saxophone, rendant celui-ci parfois rauque, suintant ou déchirant. La contrebasse retisse de son côté le battement sourd de la vie, parfois oublié, puis relie en soubresauts la musique à la terre dans cette contrée hivernale. C’est cet entrelacement des 2 instruments, parfois haletant, qui redonne au texte une autre dimension, voire une autre envergure, passant d’un murmure liquide à une course effrénée.

 

 ÉCOUTER L’EXTRAIT