Revue de presse « Les années de l’éléphant » de février 2016

fantome

Willy Linthout sera présent au Salon du livre de Paris 2016

 

 

 dBD de janvier 2016 : « Quiconque a vécu le deuil d’un proche ressentira de l’empathie pour le personnage du père. Et peut-être davantage pour Willy Linthout, dessinateur très populaire en Flandre et au Pays-bas, car on devine rapidement que cet auteur au trait classique et dépouillé, d’ordinaire plus versé dans le comique déjanté que dans le drame intimiste, raconte – pour enfin l’oblitérer – sa propre et terrible expérience. »
Olivier Mimran
LIRE LA SUITE

Avis des bulles de janvier 2016 : « Ce qui est intéressant ici c’est que l’humour mordant dont LINTHOUT faisait preuve dans ses précédentes publications (Urbanus, Kikeboe, De strip van 7…) survit à son chagrin et imprime à cet ouvrage un ton absolument unique où le désespoir dispute le devant de la scène à l’absurde, donnant au lecteur une sensation de tourbillon dans lequel le personnage est entraîné, une impression de chute perpétuelle de laquelle l’on ne ressort pas indemne. » Sofie von Kelen
LIRE LA SUITE

PlanèteBD.com de janvier 2016 : « Cet émouvant récit énonce la douleur d’un homme au travers d’une succession de séquences métaphoriques plus absurdes les unes que les autres : le sens n’a plus lieu d’être face à la démesure du vide, et le monde n’est plus qu’image de sa souffrance. Bien loin de vouloir nous tirer les larmes, ce livre nous invite dans le vertige de la déraison, et appelle à en rire sans retenue. » Sarah Dehove
LIRE LA SUITE

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s